Historique et Perspectives

 

Parce que des médecins togolais travaillent dans les hôpitaux du Corevih Ile de France Ouest, Entraide Santé 92 s’est rapproché du programme national de lutte contre le Sida togolais en 2008 pour proposer de créer un partenariat avec une de leurs structures prioritaires. Le programme national a proposé l’hôpital régional d’Atakpamé, hôpital de référence d’une des 6 régions sanitaires du Togo situé à 2 heures au nord de Lomé.

En juin 2008, Une mission exploratoire a été effectuée à Lomé et Atakpamé en vue d’un éventuel partenariat. Trois membres d’Entraide ont effectué cette mission pour rencontrer les partenaires du sud, soignants et associatifs d’Atakpamé. Un projet a été soumis à Esther pour renforcer ce partenariat.

Depuis cette date, sur financement du GIP Esther relayé par Expertise France, plusieurs missions sur place et plusieurs stages en France pour des soignants ont été menés chaque année régulièrement.

Les thèmes d’échange et de partage d’expériences ont porté sur : la prise en charge du VIH, des accidents exposant au sang, le soutien au laboratoire, l’hygiène hospitalière, la prise en charge des hépatites. De plus Entraide Santé a aidé à la construction d’un hôpital de jour au sein de l’hôpital d’Atakpamé. La construction et l’équipement de cet hôpital de jour (2 bureaux de consultation et une salle d’attente) se sont achevés fin 2016. 

Le projet Togo est perturbé par les changements multiples d’affectation des acteurs d’Atakpamé, avec déficit en ressource humaine.

Fin 2016, Expertise France a cédé brutalement son soutien aux projets santé au Togo. Parallèlement, l’assistance publique hôpitaux de paris et l’hôpital Louis Mourier de Colombes ont soumis un projet à la DGOS pour faciliter la réduction de la mortalité maternelle et infantile dans la région d’Atakpamé. Grace à ce projet de 3 ans (2016-19), les liens avec les soignants d’Atakpamé se sont maintenus. Trois professionnels d’Atakpamé (un gynécologue-obstétricien, une sage-femme et une assistante médicale) sont venus un mois en stage à la maternité de l’hôpital Louis Mourier en janvier 2019.

En 2019, L’hôpital de Nanterre, s’appuyant sur ce partenariat existant va débuter un projet d’aide à la prise en charge du diabète à Atakpamé sur financement de la DGOS.

Hôpital de jour - hôpital régional d’Atakpamé

hopital de jour d'Atakpamé